L’ORIGINE DE LA LAVANDE

La lavande appartient à la famille des lamiacées, aussi désignées « labiacées » ou « labiées », qui comprenddes plantes aromatiques comme le thym, la sarriette, l’origan, la menthe et la sauge. Il s’agit d’une plante dont les fleurs sont regroupées en épi au sommet de hampes florales. La corolle, formée à la base de cinq pétales, est soudée en forme de tube et s’insère dans un calice dont les cinq sépales sont également soudés. La fleur comporte quatre étamines (parties mâles de la fleur) dont le style, c’est-à-dire la partie allongée, et l’anthère, la partie renflée qui contient le pollen. Le pistil (partie femelle de la fleur) renferme quatre fruits (graines) secs appelés carpelles. Le style commun à ces quatre carpelles s’ouvre à son sommet en deux stigmates prêts à recevoir le pollen au moment de la fécondation.

LAVANDE OU LAVANDIN?

Par comparaison avec la lavande officinale (Lavandulavera, Lavandulaofficinalis ou Lavandulaangustifolia), le lavandin est une plante hybride de laquelle on peut tirer de sept à dix fois plus d’huile essentielle. Toutefois, seule la quantité permet de trancher à l’avantage du lavandin, puisque l’huile qui en est extraite est de qualité moindre. Elle n’est ainsi utilisée qu’à des fins industrielles pour parfumer détergents et savons commerciaux. L’huile essentielle extraite du lavandin n’a aucune des propriétés médicinales de l’huile essentielle de la lavande officinale et ne peut être utilisée en cuisine.